BoD : Hypothe.is, annotation du web

Hypothesis (2013) Hypothesis Animated Intro

Informations

Site webhttps://web.hypothes.is/
PlateformesL´extension hypothès.is s´installe directement sur votre navigateur. Personnellement, je l´utilise Firefox.
LicenceGratuit et open Source
FonctionnalitésAnnotation sur HTML et PDF, organisation d’étiquettes

Étape du processus de recherche

Pour moi, la recherche commence lorsque je suis en train de naviguer dans différentes bases de données de publications savantes pertinentes. Parfois, les portails numériques de ressources scientifiques vont permettre de sauvegarder les articles qui nous intéressent. Nous pourrons accéder au résumé et à la table de matières de chacun de ces articles. Ces deux renseignements nous montrent une vue distante des informations du texte.

Ainsi, nous devons lire ces résumés. Pour ne pas oublier cette information, il nous faut un outil qui nous permette d´annoter ces extraits sans perdre leur contexte. En l´occurrence, le contexte signale la page où se trouve la totalité de l´article. Ce site sera à la fois accès aux autres titres de la même revue, et souvent des suggestions d’écrits similaires. Hypothe.is est alors la solution technique pour pouvoir réaliser le travail de lecture analytique contextualisé.

Fonctionnement :

Hypothèse est une extension puissante. Elle a deux interfaces principales. Une correspond à la barre latérale qui s´ajoute à chaque page. L´autre sera le portail d’accumulation des commentaires créée grâce à la première. Nous allons appeler la première interface annotation et la deuxième interface base de données.

L´interface annotation :

Une fois l’extension lancée il y aura une fenêtre verticale qui s´affiche. Cette barre va nous permettre de faire un profil. Nous allons gérer des groupes. Elle va montrer toutes les annotations réalisées dans une même URL. Pour cela, nous devrons être dans l´URL où les annotations ont été produites.

Site http://digitalhumanities.org/dhq/. Les articles pertinents pour ma liste de lectures sont surlignées avec hypothes.is. Dans ce cas je surligne mais je ne crée pas des étiquettes, ni des commentaires. Je garde uniquement une trace de mon passage sur le site et des titres qui m’intéressent. (Capture réalisée le 21 février 2020)

Il existe trois types d´annotations. Le premier type consiste uniquement à surligner une partie. Le deuxième nous demande de faire un commentaire sur la partie du texte relevée. La case de commentaire se rédige en MarkDown. Elle peut avoir des titres, des sous-titres, des vidéos, d’autres liens et des contenus embarqués. En plus, le cas échéant nous pourrons partager les annotations dans un groupe avec plusieurs personnes. Une discussion entière peut se créer dans la partie commentaire. Cette case va s´accompagner de mots-clés sous la forme d’étiquettes. Le dernier type de note va nous permettre d’écrire un texte général par rapport à la page complète.

L´interface base de données :

Cette interface se divise en plusieurs fonctionnalités. Nous allons nous attarder sur les trois principales : la recherche, l’actualité et les nuages d’étiquettes.

The Hypothesis Project, capture d’écran de la base de données de mon usager _XM_ le jour 21 février 2020.

La barre de recherche :

Nous pouvons taper n´importe quel mot dans la barre de recherche. Il va afficher à la fois les annotations trouvées comme les noms des sites correspondant aux mots tapés et les étiquette.
Nous pouvons filtrer les résultats en choisissant par exemple un seul site, une seule étiquette, une date, etc.

L’actualité :

Sous la forme d´un flux, l’actualité nous présente les dernières annotations qu´on a réalisées. Elles sont regroupées par adresse Web puis par date, s´affichant de la plus récente à la plus ancienne.

Les étiquettes :

Nous avons accès qu’à un certain nombre limité d’étiquettes. Dans cette vue distante, nous allons apercevoir les 50 mots les plus populaires parmi nos propres étiquettes. Cette limitation va nous amener à nous demander si peut-être, on ne voudrait pas prédéterminer un nombre limité d´étiquettes.

Mon usage :

Pour moi, cet outil a trois usages principaux

De toute évidence, le premier usage est de lire, surligner et commenter un texte.

Le deuxième usage sera de créer mon propre résumé de ce texte, dans le site même où l’article est présent.

Le troisième sera de prendre des notes et transcrire des parties, par exemple des vidéos sur YouTube, d´autres types de médias qui sont moins faciles à citer rapidement.


Ce procédé sert à garder une trace des publications déjà consultées, une inscription de la date d’annotation. Au futur, cette annotation fourni une lecture distante personnalisée de chaque média consulté.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search